Prix Ambition d’Avenir & Prix Coup de Coeur du Public Elisabeth Schibler - PURE OLIVE

Pure Olive est une PME de la région lyonnaise qui conçoit et commercialise des cosmétiques aux valeurs fortes : une haute qualité d’ingrédients, une transparence envers les consommateurs et des hautes sensations à l’usage. Nous vendons nos produits dans le circuit de la grande distribution car il est essentiel de rendre la qualité accessible au plus grand nombre de consommateurs.

Pourquoi avoir candidaté au Challenge Ambition’elles ?

J’aime les challenges et j’aimais l’idée de devoir me confronter à des entrepreneurs pour présenter mon entreprise et ses ambitions, et d’autant plus au sein de cette association qui m’a si bien accueillie dans la région. Si j’étais certaine du positionnement de mes produits, je savais aussi que pouvais et devais me perfectionner pour expliquer de manière simple et percutante à des personnes qui ne sont pas du métier en quoi mon entreprise est différente.

Que vous a apporté ce prix et Action’elles ?

Au-delà des nombreux lots, dont beaucoup nous ont été très utiles en phase de démarrage, ce prix m’a apporté une exposition médiatique. J’ai notamment eu la chance de participer à une table ronde lors de la soirée d’anniversaire pour les 25 ans d’Action’Elles en Rhône-Alpes.

Quant à l’association Action’Elles, les femmes qui sont adhérentes et les permanentes du réseau sont toutes super ! J’y ai trouvé du soutien, de l’entraide, de la bienveillance et une sacrée dose de bonne humeur.

Pourquoi– selon vous – votre projet a été jugé ambitieux par le jury ?

Il faudrait leur demander ! Je vais tenter une explication en vous disant qu’il y a plusieurs raisons : pour commencer lancer une nième marque de cosmétique sur ce secteur d’activité extrêmement concurrencé n’est pas chose aisée. Et en plus, choisir le circuit des grandes surfaces où règnent en maîtres les multinationales milliardaires qui bénéficient de gros moyens publicitaires est peut-être encore plus complexe, mais aussi plus ambitieux car ce secteur représente toujours plus de 60% des ventes de cosmétiques.

Aussi nos ambitions sont élevées et nous nous donnons les moyens de réussir. Et puis peut-être parce que nous avons la volonté de bousculer les codes du marché de l’hygiène-beauté. Quel que soit le circuit de distribution, les travers sont les mêmes : les marques mettent en avant sur le packaging les bénéfices d’un ingrédient qui est en réalité présent en fin de liste d’ingrédients donc en quantité réellement dérisoire. Quand chez Pure Olive, nous annonçons que nos savons sont à l’huile d’olive, c’est que le seul corps gras employé est l’olive ! Totale transparence avec les consommateurs, c’est assez rare pour le souligner.

Et aujourd’hui, quels sont vos prochains challenges ?

Nous souhaitons commencer une communication plus poussée pour faire découvrir les bienfaits de Pure Olive à plus de consommatrices et de consommateurs. Et nous travaillons également sur des innovations qui sortiront dans quelques mois (selon la crise actuelle du Covid-19).